Affiche en Tête

Affiche en Tête
Encadrement sur mesure, laminage, impression numérique, sur le Plateau Mont-Royal.

Rechercher dans ce blog

jeudi 26 juin 2014

Shepard Fairey - Smokey Robinson

 Très peu d’images de campagnes politiques survivent à l’élection du parti ou du politicien en question. Encore plus rarement peut-on voir la collaboration entre ceux qui aspirent au pouvoir politique et les artistes de la rue. Pourtant, tout le monde saura reconnaître le fameux poster « Hope », popularisé lors de la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008, même s’il n’a jamais été officiellement endossé par la campagne du (futur) président Obama. Elle est l’œuvre de Shepard Fairey, qui est aussi le créateur de la ligne de vêtement OBEY. Après la campagne électorale, Fairey a continuer à jouir d’un succès important… et à créer des sérigraphies en édition limitée d’autres personnages importants de la culture américaine. Ces posters se vendent généralement très rapidement, malgré leur fréquence de parution incertaine. 

C’est ainsi qu’un de nos clients a réussi à mettre la main sur un « Smokey Robinson » numéroté, signé par Fairey… et Robinson. L’impression est d’une qualité exceptionnelle, le rouge est intense et uniforme, et certains accents noirs sont lustrés, ce qui ajoute une touche de profondeur supplémentaire à l’œuvre. Soucieux que le rouge de la brique ne fasse pas compétition à celui de la sérigraphie, il lui fallait une moulure qui serait contemporaine et épurée, sans être ennuyante. Larson-Juhl à notre secours ! La Gramercy s’offre dans une variété de tailles et bien qu’elle soit noire (donc elle va bien avec tout, et toute femme devrait en avoir une) les arêtes sont argentées, ce qui souligne l’encadrement, sans pour autant devenir le point focal.
Le street art, c'est bien, mais des fois on a envie d'autre chose qu'un graffiti sur notre beau mur de brique.


            Liens
Site de Shepard Fairey : http://www.obeygiant.com/
Une p’tite bio de Smokey Robinson ? : http://en.wikipedia.org/wiki/Smokey_Robinson

Aucun commentaire:

Publier un commentaire